Défense contre les dangers corporels et juridiques

Cet été les pratiquants les plus motivés s’entrainent pour réaliser quelques vidéos promotionnelles du club.

En discutant des idées de scènes et en les improvisant, je constate que nous avons spontanément tendance à vouloir défendre notre propriété (portefeuille…) ou à réagir à une menace de violence par la violence.

Soyons clairs, ces réactions sont inadaptées parce qu'elles nous mettent en danger corporel et juridique :

  • Danger corporel : une confrontation peut toujours tourner à votre désavantage, quelle que soit votre préparation physique et technique.
     
  • Danger juridique : la loi française est ainsi faite que la légitime défense n’est presque jamais retenue, avec pour conséquence qu’une victime qui se défend physiquement est généralement inculpée (prison et  paiement de dommages et intérêts).

La seule réaction adaptée est donc d’éviter la confrontation si celle-ci n’est pas absolument nécessaire : éviter les endroits et les personnes potentiellement dangereuses, avoir une attitude non provocatrice (richesse apparente, tenue sexy, menaces verbales) et fuir dès que possible.

La défense ne doit intervenir que dans les rares cas où l’évitement et la fuite sont impossibles, et elle doit uniquement servir à permettre de fuir pour éviter les dangers corporels ET juridiques.

Alors que l’objectif d’un sport de combat est d’apprendre à gagner des combats, l'objectif d'un véritable art martial tel que le Ninjutsu contemporain est d’apprendre à survivre à n’importe quelle situation, si possible sans combattre. Le Ninjutsu n’est pas un sport, mais une pratique visant la protection personnelle. La différence est énorme : le combat n’est que le dernier recours possible pour assurer son intégrité physique.

C’est pourquoi des entrainements spécifiques sur ce thème auront lieu durant la saison 2015/2016 : apprendre à agir de la façon la moins dangereuse juridiquement selon la situation.

Les commentaires sont fermés.